Historique

En 1986 un révérend américain du nom de Kevin Zaborney a eu la merveilleuse idée d’instaurer dans sa paroisse une journée dédié au câlin le 21 janvier car il aurait constaté une certaine déprime chez certains de ces paroissiens à cette période difficile de l’année (entre les fêtes de Noël et la saint Valentin) : il s’agissait de se témoigner simplement de la tendresse et de l’affection par une étreinte fraternelle, qui aurait aussi l’avantage d’être excellente pour le moral et la santé, y compris physique, par la sécrétion de la fameuse hormone ocytocine (hormone de l’allaitement et de l’attachement). Voir nos différents liens pour découvrir les études scientifiques (très sérieuses!) qui le prouvent! Cet évènement s’est très répandue au niveau national (ce que l’on appelle depuis le National Hug Day) puis très vite même au niveau internationale en Australie, en Royaume-Uni, en Allemagne, en Pologne et même en France : c’est ce que l’on appelle aujourd’hui la Journée Internationale des Câlins (que l’on a célébré récemment à Paris en 2014 devant Notre Dame de Paris et en 2016 place de la République).

Le mouvement free hugs quand à lui est né en Australie en 2004 à l’initiatique d’un certain Juan Mann (pseudonyme) qui après avoir perdu sa mère rentre chez lui à Sydney et est triste de voir tous ces gens qui se retrouvent et se serrent dans les bras à l’aéroport alors que lui plus personne ne l’attend. Il a alors l’idée folle, mais toute bête, de fabriquer à l’aide d’un simple carton et d’un marqueur sa première pancarte « Free Hugs » (qui signifie « Câlins gratuit » ou « étreinte gratuite ») et de se poster dans un centre commercial. Le besoin de tendresse et de relation humaine simple est si fort dans la population que l’évènement est très vite un succès et devient très populaire dans la monde entier à partir de 2006 grâce à une célèbre vidéo qu’il a posté sur youtube, mise en musique par le groupe Sick Puppies, c’est le début de la fameuse FREE HUGS CAMPAIGN :

Après quelques problèmes avec les autorités (pour une histoire d’assurance responsabilité publique qu’il n’avait pas) et la signature d’une pétition qui a recueilli des milliers de signature Juan Mann a pu reprendre et propager sa campagne tranquillement et il a ému des millions de personnes à travers le monde. Le mouvement « Free Hugs » s’est ainsi exporté dans de nombreux pays, du Japon à l’Allemagne et même en Egypte!

En France deux amis, Gyr et Fox, ont créé le forum Free Hugs Francophone, qui a été très actif pendant plusieurs années et qui a permis d’organiser très fréquemment des évènements mais qui est aujourd’hui fermé. L’Institut National d’Education et de Prévention pour la Santé (INPES) a également organisé une belle campagne en mars 2007 pour lutter contre les préjugés et les discriminations dont sont victimes les personnes atteintes du VIH, en montrant que le virus ne s’attrapent pas en faisant des câlins :

Après la fermeture du site et du forum francophone (http://calinsgratuits.free.fr/) de nombreuses autres initiatives ont vu le jours depuis partout en France et plusieurs membres de la Rainbow Family of love and living light française ont également repris le flambeau en proposant de nombreux évènements Free Hugs, notamment en utilisant les réseaux sociaux. C’est ainsi que sont plusieurs groupes facebook dont notre groupe Free Hugs Paris (Câlins gratuits) qui a organisé ces dernières années des dizaines de sorties

On vous attend toutes et tous pour continuer l’aventure ensemble, dans la joie et la bonne humeur!

Publicités